http://chairevieillissement.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des sciences humaines|faculte-sciences-humaines|http://www.fsh.uqam.ca/

Chaire de recherche sur le vieillissement et la diversité citoyenne


Recherche


chaire.vieillissement@uqam.ca



Trois thématiques ont été retenues pour traiter des rapports pluriels entre art et vieillissement et favoriser le croisement des savoirs :

Thème 1 : Vieillir quand on est artiste

Ce premier axe s’intéresse aux expériences et au sens du vieillissement pour les artistes. Comment le vieillissement est-il perçu par les artistes dans leurs vies quotidiennes, dans leurs pratiques et leurs œuvres ? S’agit-il d’une expérience positive, source de liberté, d’évolution et de maturité artistique ? S’agit-il d’une expérience négative, source d’inquiétude financière, de limite dans leur capacité de création ? Vieillir s’accompagne-t-il d’exclusion ou de mise à l’écart des réseaux sociaux et artistiques ? Quelles stratégies, programmes et politiques devraient être développés pour une inclusion sociale et un mieux-être de nos artistes vieillissants ?

Thème 2 : Intervenir par l’art auprès des ainés

Le deuxième axe s’intéresse à l’art comme mode d’intervention auprès et avec les personnes ainées.
Quelles sont les pratiques artistiques prometteuses auprès des personnes âgées, notamment en situation de vulnérabilités sociale, physique ou cognitive ? Quelles sont les processus de création et les modes d’intervention privilégiés dans ce contexte ? Qu’en pensent les acteur.trice.s impliqué.e.s : praticien.ne.s de l’art, intervenant.e.s et ainé.e.s participant.e.s ?

Thème 3 : Représenter le vieillissement par l’art

Le troisième axe porte sur le vieillissement comme objet de création. Quel est l’intérêt des artistes pour le thème du vieillissement ? Comment les artistes d’hier et aujourd’hui, photographes, danseurs, peintres, etc. représentent-ils le vieillissement ? Un murissement de l’artiste lui-même est-il nécessaire pour savoir aborder un tel sujet ? Y a-t-il un tabou attaché à la représentation de la réalité des ainé.e.s ? Comment certain.e.s artistes bousculent-ils les représentations que l’on se fait des « vieux »

Retour en haut de page